Satisfactory Wiki
Advertisement

Pompe de pipeline V.1
Pompe de pipeline V.1.png
Peut être attaché à un Pipeline pour relever le niveau du fluide contenu dans celui-ci. Niveau maximum de relevage 20 mètres.
Bâtiment
Catégorie Logistiques
Sous-catégorie Pipelines
Débloqué avec Palier 3 - Alimentation au charbon


Opération
Énergie utilisée 4 MW
Surcadençable Non
Dimensions
Largeur 2 m
Longueur 4 m
Hauteur 2 m
Fabrication
Ingrédients
Tôle de cuivre.png
2
Rotor.png
2
Détails des ressources [Développer]
2 ×  Rotor
10 ×  Tige de fer
50 ×  Vis
13 ×  Tige de fer
Total des ingrédients de base


Pompe de pipeline V.2
Pompe de pipeline V.2.png
Peut être attaché à un Pipeline pour relever le niveau du fluide contenue dans celui-ci. Niveau maximum de relevage 50 mètres.
Bâtiment
Catégorie Logistiques
Sous-catégorie Pipelines
Débloqué avec Palier 6 - Pipeline Engineering Mk.2


Opération
Énergie utilisée 4 MW
Surcadençable Non
Dimensions
Largeur 2 m
Longueur 4 m
Hauteur 2 m
Fabrication
Ingrédients
Moteur.png
2
Poutre en béton armé.png
4
Plastique.png
8
Détails des ressources [Développer]
2 ×  Moteur
4 ×  Stator
12 ×  Tuyau en acier
18 ×  Lingot d'acier
18 ×  Charbon
4 ×  Rotor
20 ×  Tige de fer
100 ×  Vis
25 ×  Tige de fer
4 ×  Poutre en béton armé
16 ×  Poutre en acier
64 ×  Lingot d'acier
64 ×  Charbon
20 ×  Béton
60 ×  Calcaire
8 ×  Plastique
Total des ingrédients de base
16 ×  Minerai de cuivre
127 ×  Minerai de fer
82 ×  Charbon
12 ×  Pétrole brut
60 ×  Calcaire


Description[]

Une pompe de pipeline peut relever le niveau du fluide :

  • Pompe V.1 : 20 mètres (max : 22 mètres)
  • Pompe V.2 : 50 mètres (max : 55 mètres)

Le débit maximal d'une pompe est égal au débit du pipeline connecté le plus faible.

Placement[]

Cet équipement peut être construit de différentes façons :

  • Directement sur un pipeline, de la même manière que les croisements de pipeline, elle peut être orienté avec un pas de 10°.
  • Sur une fondation, elle peut être orienté avec un pas de 90°.
  • Sur un mur, elle peut être orienté avec un pas de 45°.

Relevage[]

La pompe de pipeline à une capacité de relevage recommandée de 20 mètres, mais une hauteur de relevage réelle de 22 mètres (comme indiqué par la zone orange dans l'interface utilisateur). Il est inutile de placer deux pompes l'une à la suite de l'autre, les hauteurs de relevage ne s'additionnant pas. Par conséquent il est recommandé d'espacer les pompes avec un intervalle de 20 mètres, mesurés verticalement, centre à centre.

Le niveau zéro utilisé pour calculer le niveau maximal de relevage se situe au centre de l'entrée de la pompe.

Si la pompe est construite à l'horizontale, le niveau zéro se trouve à environ 1 mètres au dessus de la fondation sur laquelle elle est construite
Si la pompe est construite à la verticale et vers le haut, son niveau zéro se trouve à 2 mètres sous son point central, soit à sa base.

Le point zéro du niveau de fluide est représenté par la ligne rouge.

Unidirectionnel[]

Comme mentionné, les pompes de Pipeline ont un seul sens de fonctionnement, la direction est indiquée par les flèches sur l'hologramme de construction. Les fluides ne peuvent passer que dans cette direction.

  • Lorsqu'elle est alimentée en électricité, le relevage du fluide est appliqué comme expliqué ci-dessus. Les fluides sont émis au même rythme qu'ils sont reçus.
  • Lorsqu'elle n'est pas alimentée en électricité, le relevage du fluide est égale à 0. La pompe agit comme une valve unidirectionnelle, car elle empêche toujours les fluides de s'écouler vers l'arrière.

En pratique[]

  • Deux pompes à la suite ne additionne pas.
  • Une pompe ne peut pas aspirer du fluide.
  • Une pompe ne peut modifier le débit du liquide.
  • Une pompe consomme de l'électricité uniquement pour faire monter le niveau du fluide.
  • Une pompe empêche le fluide de faire marche arrière.
  • La pompe est inutile pour des segments horizontaux.

Installation en série[]

Pompe horizontal.svg.svg
Pompe verticale.svg.svg
Placer deux pompe à la suite horizontalement est inutile. Placer deux pompes à la suite verticalement est utile. Pour optimiser le nombre de pompes, il est recommandé de les espacer d'environ 20 mètres (max 22).

Installation en parallèle[]

Une pompe pour trois pipelines verticaux.svg
Trois pompes pour trois pipelines verticaux.svg
Plusieurs lignes montantes après une pompe entraîne des fluctuations du débit dans ces dernières. Le placement d'une pompe par ligne montante permet de stabiliser le débit de chaque ligne.

Cas d'usage[]

Tous les cas d'usage sont des systèmes composés d'une ou plusieurs pompes de pipeline qui détournent l'usage de celle-ci.

Stabilisateur de débit.svg
Stabilisateur de débit[]

Comme son nom l'indique, il permet de lisser le débit quand la source est fluctuante.

  • Consomme 4 MW.
Compensateur de débit[]

Comme son nom l'indique, il permet de maintenir un débit acceptable quand la source fait défaut.

  • Se comporte comme un Stabilisateur quand le réservoir est vide.
  • Consomme 4 MW.


Le réservoir doit se trouver 2 mètres plus haut que les fondations où sont posées les pompes.

Équilibrage de débit.svg
Équilibrage de débit[]

Comme son nom l'indique il permet d'équilibrer le débit entre deux pipelines.

  • Si un réservoir est installé, le système se comporte également comme un stabilisateur.
  • Consomme 8 MW.
Priorisation des flux.svg
Priorisation des flux[]

Le principe est simple, à chaque jonction l’élévation de celle-ci augmente de 2 mètres. Ainsi le débit est priorisé aux premières jonctions.

  • Lorsque la consommation de la première jonction atteint son maximal, le débit passe à la jonction suivante.
  • Il est possible d'ajouter autant de jonction que nécessaire sans dépasser la capacité maximale de relevage de la pompe.
  • L'élévation recommandée entre chaque jonction est au minimum de deux mètres.
  • Consomme 4 MW.
Boucle de régulation avec réservoir (B.R.R.)[]

De l'anglais "Delayed output loop accumulator (D.O.L.A.)" ce système permet de créer un réservoir qui lorsqu'il est vide laisse passer seulement 1/3 du débit en sortie et utilise les 2/3 pour remplir ses réservoirs. Cependant une fois les réservoirs plein, 100% du débit passe le système. En cas de rupture d’approvisionnement le réservoir va se vider à un débit 100m3/min. Ce système couplé à une priorisation des flux permet d'avoir un fonctionnement dégradé qui est maîtrisé.

  • Quand les réservoirs ne sont pas pleins : 1/3 du débit d'entrée passe à la sortie.
  • Quand les réservoirs sont plein : 100% du débit d'entré passe à la sortie.
  • Quand les réservoir l’approvisionnement est coupé : les réservoir se vide à 100m3/min.
  • Consomme 12 MW.


Ce système est très utile pour gérer une centrale à charbon par exemple, lorsque la source d'eau se tarit le débit en sortie passe à 100m3/min, ce qui n'est plus suffisant pour alimenter toute les centrales mais uniquement les centrales de secours placé en amont (priorité maximale de la priorisation de flux). Le réseau va disjoncter, mais lorsque vous aurez résolu le problème d’approvisionnement en eau, vous pourrez relancer les centrales de secours, ce qui vous permettra de réamorcer votre pipeline et la B.R.R. en eau.

Sources[]


Advertisement